Quelle est la différence entre un psychologue et un psychiatre à Strasbourg

psychologue strasbourg

Les termes “psychologue” et “psychiatre” sont souvent utilisés de façon interchangeable pour décrire toute personne qui fournit des services de thérapie, mais les deux professions et les services qu’elles fournissent diffèrent en termes de contenu et de portée. Bien que les psychologues et les psychiatres puissent avoir des responsabilités qui se chevauchent, comme la psychothérapie et la recherche, les antécédents dont ils ont besoin pour les exercer diffèrent.

Les conditions requises pour psychologues

Les psychiatres sont des médecins qui peuvent prescrire des médicaments, ce qu’ils font en conjonction avec la psychothérapie, bien que les interventions médicales et pharmacologiques soient souvent leur priorité. Les psychologues Strasbourg sont titulaires d’un doctorat, mais ne sont pas médecins, et ils ne peuvent pas prescrire dans la plupart des États. Au contraire, ils ne font que de la psychothérapie, ce qui peut impliquer des interventions cognitives et comportementales.
Le titre de ” psychologue Strasbourg ” ne peut être utilisé que par une personne qui a terminé les études, la formation et l’autorisation d’exercer exigées par l’État. Des titres informels, comme “conseiller” ou “thérapeute”, sont souvent utilisés, mais d’autres professionnels de la santé mentale, comme les travailleurs sociaux autorisés, peuvent aussi revendiquer ces titres.
Comme les psychiatres, les psychologues utilisent le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (MSD) pour diagnostiquer les personnes qui présentent des symptômes de troubles psychiques. Ils utilisent souvent des tests psychologiques tels que des tests de personnalité, des entrevues cliniques, des évaluations comportementales et des tests de QI afin d’avoir une meilleure idée du fonctionnement d’un patient.

Les conditions requises pour les psychiatres

Les psychiatres sont des médecins qui ont une formation spécifique dans l’évaluation, le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies mentales. Pour devenir psychiatre, les étudiants doivent d’abord obtenir un diplôme de premier cycle avant de fréquenter l’école de médecine et de recevoir un doctorat en médecine.
Après avoir terminé leur formation médicale, ils suivent également quatre autres années en contact avec des patients. Cette période implique souvent de travailler dans l’unité psychiatrique d’un hôpital. Ils travaillent également avec une grande variété de patients, des enfants aux adultes, qui peuvent avoir des problèmes de comportement, des difficultés émotionnelles ou une sorte de trouble psychiatrique.

Psychologue Strasbourg : Comment traitent-il les patients ?

Bien que les deux professions soient distinctes, les psychologues Strasbourg et les psychiatres jouent tous deux un rôle important dans le traitement de la santé mentale. Très souvent, ils travaillent en collaboration pour offrir le meilleur traitement possible à une personne.
Par exemple, les patients peuvent commencer par consulter leur médecin de premier recours au sujet des symptômes psychologiques qu’ils éprouvent. Leur médecin peut alors les référer à un psychologue Strasbourg pour une évaluation plus approfondie. Le psychologue Strasbourg peut observer, évaluer et diagnostiquer le patient avant de le référer à un psychiatre qui peut prescrire et surveiller les médicaments. Le psychologue et le psychiatre peuvent travailler ensemble, avec le psychologue Strasbourg qui offre des interventions comportementales et le psychiatre qui fournit ou ajuste les médicaments, afin de mieux traiter les symptômes du patient.
Le type d’approche nécessaire dépend souvent de la gravité des symptômes et des besoins et souhaits du patient. Selon la recherche, les patients diffèrent quant à ce qu’ils préfèrent ; la psychothérapie seule ou en combinaison avec des médicaments, ce qui peut avoir un impact sur les professionnels qu’ils doivent consulter.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*