L’essentiel sur l’entretien d’un fauteuil roulant

fauteuil roulant

Pour une personne en situation de handicap, le fauteuil roulant est plus qu’un accessoire pour se déplacer. C’est un outil qui lui permet de garder son autonomie. Outre le choix d’un bon fauteuil roulant, il convient aussi de savoir bien l’entretenir. En effet, un entretien régulier est un gage du bon fonctionnement, de la maniabilité ainsi que du confort de l’appareil.

Les bons gestes pour nettoyer le fauteuil

Un nettoyage régulier est nécessaire pour garantir la propreté et la facilité de roulage du fauteuil. Un fauteuil roulant poussiéreux favorise la prolifération des infections nosocomiales. Faire un nettoyage par mois convient parfaitement. Pour l’occasion, on veille à laver les parties visibles comme le cadre, les roues, les pneus, le siège et le dossier à l’aide d’un chiffon mouillé. Pour un résultat plus éclatant, on ajoute du liquide vaisselle dans de l’eau chaude pour mouiller le chiffon de nettoyage. Après avoir frotté, on rince puis on essuie bien. Cependant, il faut faire particulièrement attention à ce que l’eau ne pénètre pas dans les roues notamment dans les roulements à billes. Au quotidien, il faut nettoyer les tubes, les tissus afin de retirer la poussière ainsi que le sable et la boue.

L’entretien de la batterie

Les fauteuils électriques comme ceux de chez www.acekare.com fonctionnent à l’aide d’une batterie. En principe, les fauteuils roulants sont équipés d’un écran qui indique le niveau de la batterie. Le plus souvent, il affiche 6 à 9 niveaux allant du vert au rouge. Pour optimiser la longévité de la batterie, il est conseillé de recharger fréquemment le fauteuil afin de maintenir la batterie dans le vert. Arriver dans le rouge peut endommager la batterie et lui faire perdre sa capacité de charge. Au final, l’utilisateur ne sera plus aussi autonome qu’avant.

Les éléments à vérifier au quotidien

Pour s’assurer du bon fonctionnement et de la fiabilité du fauteuil, il est vital de procéder à une vérification quotidienne du fauteuil. Cependant, il est impossible de tout vérifier avant chaque utilisation. Néanmoins, un contrôle de quelques éléments de base est indispensable pour garantir la sécurité de l’utilisateur.

Le contrôle des pneus

La vérification des pneus est primordiale. En effet, ils permettent à l’appareil de se déplacer. Ainsi, avant chaque utilisation, il convient de vérifier la pression des pneus. Au minimum, deux vérifications par mois sont recommandées. Généralement, la pression maxi du pneu figure sur le flan du pneu afin d’éviter toute erreur. Par ailleurs, il convient aussi de vérifier l’état des pneus. Un pneu trop abîmé n’assure pas une bonne adhérence au sol. Il faut le changer pour plus de sécurité.

Les rayons des roues

Ce sont aussi des éléments qui jouent un rôle capital dans le fonctionnement du fauteuil roulant. Avant chaque utilisation, il faut veiller à vérifier si les rayons des roues ne sont pas desserrés. Une vérification de la tension des rayons s’impose donc. Pour ce faire, on les pince deux par deux. Si un jeu se fait ressentir lors du pincement, il faut les resserrer. À défaut, les rayons peuvent sauter après que le fauteuil ait franchi un trottoir ou une partie de route en mauvais état.
Bref, un entretien garantit un fauteuil roulant à la fois confortable et fonctionnel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*